150 - Tête d'homme érodée à la mine renfrognée

Sokoto

Petite tête masculine brisée au cou, très abimée et très polie par l'érosion mais dont la force reste entière, principalement grâce à la forme particulièrement puissante du sommet du crâne, comme une tête de champignon. Sur ce volume très ovoïde s'accrochent, dans le même mouvement circulaire, les yeux de l'homme, presque effacés, tandis que ne subsistent, clairement visibles, que les deux narines, profondément enfoncées. La bouche a presque totalement disparu. L'arrière de la tête ne semble pas avoir travaillé.

H. 24 cm
Epoque et civilisation Nok

» Nous contacter à propos de cette statue