160 - Tête de petit ruminant

Nok

Nous penchons pour la représentation d’une tête d’agneau (mais serait-ce celle d’un veau ou d’un mouton ?) qui se trouvait dans la main d’un personnage assis, important hiérarque, responsable politique, chef de clan ou de village, en tous cas, propriétaire de troupeaux, signe de sa puissance, et dont la statue devait mesurer 90 centimètres à 1 mètre (cf. réf. 124). La grande statue a disparu, il ne reste qu’une partie de main sur le cou de l’animal qui a perdu la majeure partie de son corps. Ce type de personnage était souvent représenté avec, dans la main, la tête d’un animal familier ou totémique (panthère, lionceau).
Les gros grains de notre tête d’agneau montre que l’engobe a disparu et que ce fragment a longuement roulé dans les sédiments alluvionnaires, pendant des siècles, avant de remonter à la lumière de notre regard.

H. 12 cm
Epoque et civilisation Nok

» Nous contacter à propos de cette statue