166 - Panthère rugissante

Nok

Une très belle représentation de panthère en majesté, figée, hiératique qui fait penser à une statue sacrée. Il va de soi que l’on fait de suite le rapprochement avec la déesse Bastis ou Bastet, la déesse égyptienne à tête de chat, souvent représentée dans l’exacte position de cette panthère Nok. Bastis était la déesse de la joie domestique, du bonheur conjugal et de la chaleur du soleil.

Nous avons soulevé déjà la possibilité d’échanges culturels et commerciaux entre la civilisation Nok et celle de l’Egypte Ancienne. N’oublions pas que les échanges transsahariens étaient nombreux, que la Nubie a donné à l’Egypte des pharaons noirs, africains, pendant un siècle et demi…

Notre sage panthère immobile, avec ses bracelets et son collier, arbore un pelage bien détaillé, fourrure bouclée, traitée en reliefs bien dessinés. Elle montre cependant des canines acérées, dans une attitude agressive, dangereuse. Elle peut devenir un danger soudain et, terrible, elle peut frapper comme la foudre et tomber sur sa proie… Etait-elle le portrait d’un défunt important, d’un proche, d’un dieu tutélaire ? Servait-elle au culte, un rite animiste, une croyance païenne ? Avait-elle un rôle funéraire ? Le mystère est total, comme l’est l’apparition de cette civilisation incroyable. Comme l’est son destin, comme l’a été sa disparition…

H. 48 cm
Test de thermoluminescence
Datation : de 2.200 à 2.300 ans

» Nous contacter à propos de cette statue